La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Moi en 2012Moi en 2012

Amateur d'histoire et de généalogie depuis longtemps, ma quête a commencé un peu par hasard. Elle est partie d’une simple question : qui a été la première ? La première Québécoise à chanter à New York, la première à jouer dans un film à Hollywood. Un constat m’est apparu rapidement. J’entrais un domaine méconnu et fort peu exploré de l'histoire du Québec.

Les informations sur internet sont pratiquement inexistantes. Les publications sur cette époque abordent à peine les acteurs et les actrices du temps. Encore moins les actrices. Grâce aux nouvelles technologies, la plupart des journaux de l’époque sont maintenant accessibles. Mais un nom me renvoyait à un autre nom et de fil en aiguille toute une toile était en train de se tisser.

Finalement, ma question du départ m’est apparue obsolète. On découvre un va-et-vient continuel entre le Québec, les États-Unis et l’Europe. Certaines ont même fait le tour du monde. Avant la Révolution tranquille vivions-nous dans une si Grande noirceur ? En lisant mon livre, vous allez peut-être en arriver aux mêmes conclusions que moi. À savoir qu’à travers cette noirceur apparaissaient des rayons de lumière. Et que la carrière de Céline Dion n’est pas une exception mais plutôt l’aboutissement d’une longue tradition d'excellence.